... Again

IMG_5029-Panorama-1

Décidé à sortir un peu mes habitudes ces derniers temps, j'ai fait une proposition qui avait de bonnes chances d’être refusée ou différée le plus tard possible (en espérant que j'oublie).

En plus de ça, j'en ai rajouté un peu plus, sans le vouloir.

Un soir, je propose donc à une amie d'aller faire une "balade photographique" pour que je puisse alimenter ce que vous êtes en train de lire.

 

Ce n'est pas complètement faux dans le fond mais le vrai but était de faire des photos d'elle qui n'aime pas trop qu'on la photographie et a un regard très (trop selon moi) critique sur elle-même.

Il fallait donc la convaincre qu'elle était photogénique (Premier challenge).

 

Je savais que Sabrina (mon modèle du jour) pouvait stresser très rapidement dans ce genre de situation et qu'il me serait d'autant plus difficile de faire des photos qui nous plaisent à tous les deux.

Il fallait que je trouve comment l'aider à dépasser son stress (Deuxième challenge).

 

Sabrina est une amie proche que je connais depuis des années. Cela signifie qu'elle connait beaucoup de mes trucs et s'attend à certaines choses de ma part le jour de la séance.

Il fallait donc que je sois plus imaginatif ce jour-là car elle n'allait pas se laisser avoir facilement (Troisième challenge).

 

Comme je le disais il y a peu de temps, je stresse toujours avant un shooting alors tant qu'à faire autant que ce soit pour de vraies raisons donc.... Challenge accepté.

sans-titre-15

On the Road...

Le soleil est très loin d’être au rendez-vous cet après-midi mais je ne me sens pas d'annuler la séance photo par peur que ça refroidisse un peu mon modèle.

Je passe donc chez Sabrina la chercher et nous prenons la voiture direction la Gineste.

Sabrina me montre un chemin de randonnée qu'elle a déjà pratiqué.

Dès le début, je la sens stressée et le ciel ne veut pas se dégager.

Je me dit que je vais attendre un peu de voir si le ciel se découvre en continuant à balader.

 

IMG_5045-1-Récupéréc

Le truc c'est que je me le dis et que je n'en parle pas à Sabrina qui, elle, continue à stresser de plus en plus à mesure que le temps passe.

Au bout d'une assez longue balade, nous voyons la nuit commencer à tomber et nous prenons le chemin du retour sans avoir fait aucune photo.

Résultat, séance plus que ratée: Aucune photo et une expérience pas terrible pour Sabrina.

sans-titre-15

...Again

IMG_4833-1

Cette fois-ci, ce sera la bonne!!!

Nous voilà repartis sur la route de la Gineste où nous choisissons au feeling de nous arrêter pour explorer.

Un premier passage en dehors des chemins balisés s’avère sans issue, nous décidons de prendre un chemin un peu plus loin qui nous mène vers un point de vue sympa sur les environs.

Là, nous nous arrêtons, pour profiter de la vue et je commence à sortir mon appareil photo.

Sans titre-15

Les premières photos...ou comment rentrer dans le vif du sujet.

IMG_4847-1

Pendant que Sabrina observe le paysage, je commence à préparer mon matériel et faire deux ou trois tests.

À ce moment là, je sens bien qu'elle commence à stresser un peu et je lui propose de commencer histoire qu'elle ne reste pas sur cette émotion.

Je lui demande de se placer à différents endroits et de prendre différentes poses que je mime en exagérant de manière à être un peu ridicule moi-même et qu'elle se détende.

L'idée était d'initier des jeux et des rires avec elle pour lui faire un peu oublier qu'un appareil photo se tenait à moins d'un mètre d'elle.

 

À cette distance je rentre dans sa sphère intime, ce qui peut mettre mal à l'aise la personne quand elle n'a pas l'habitude d’être photographiée (encore plus quand la personne ne se pense pas photogénique).

Nous continuons donc à jouer ensemble et je sens Sabrina se détendre peu à peu et je commence à avoir de vrais sourires qui laissent place à la Sabrina naturelle que je connais.

IMG_4884-1c

IMG_4880-1

IMG_4882-1

IMG_4875-1

IMG_4872-1

IMG_4874-1

IMG_4869-1

IMG_4870-1

IMG_4926-1

IMG_4925-1

IMG_4972-1

IMG_4971-1

IMG_4922-1

IMG_4977-1c

Sans titre-15

La deuxième partie de la séance...où elle se dit que c'est fini

IMG_4982-1

Je dis à Sabrina que j'ai pas mal de photos sympas et que nous pouvons en profiter pour faire une petite balade dans les environs pour le plaisir.

Du coup, elle se dit que la séance est terminée et j'en profite pour faire des photos qui montrent une autre facette d'elle.

Pendant que nous avançons je continue à faire des photos presque comme si c'était uniquement le paysage qui m'intéressait (ce qui n'est pas complètement faux).

Le décor se prêtait bien au caractère de Sabrina (naturelle et un peu sauvage).

 

La lumière est un peu descendue ce qui fait ressortir la beauté du paysage et me donne une bonne excuse pour dire à Sabrina de prendre une ou deux poses l'air de rien.

IMG_4999-1

IMG_5043-1

IMG_5019-1

IMG_5021-1

IMG_4991-1

IMG_5044-1

IMG_5007-1

IMG_5042-1

Sans titre-15

La vraie fin de la séance.

Une fois cette séance terminée je rentre satisfait car j'ai pu faire des photos qui me semblent représentatives de Sabrina.

Ce jour-là j'ai pu avoir accès au côté rayonnant, frais, drôle et spontané de Sabrina (Oui, Sabrina!!! Tu es Rayonnante!!!) ainsi qu'à son côté baroudeuse, nature et un peu sauvage.

Alors, Merci Sabrina (et ce n'était pas forcément facile, je le sais) d'avoir joué le jeu avec toutes ces qualités qui font de toi une belle personne que j'ai la chance de compter parmi mes amis.

Grace à ce moment partagé j'ai appris deux choses:

  • La photo me permet de redécouvrir même les personnes que je connais bien (et j'adore avoir la possibilité de porter un regard neuf sur ceux qui m'entourent)
    • On ne dit pas assez souvent aux personnes qui nous sont chères à quel point on les aime pour ce qu'ils sont et ce qu'ils nous apportent.

 

Fort de ce que j'ai appris, je te dis merci d’être là, d’être sincère, d’être authentique...Bref, merci d’être toi et de partager tous ça avec ma petite famille et moi.

“Je n'aime pas ceux qui savent, j'aime ceux qui aiment.”

Christian Bobin